• Sur la prière

     

    IMGP2060

     

    Magnifié et sanctifié soit le grand Nom

    dans le monde qu'il a créé selon sa volonté

    et puisse-t-il établir son Royaume.

    (Kadish 1-3)

     

      IMGP2563

     

     

     

    "Béni soit celui à qui appartient

    le Royaume des Cieux, de la Terre (..)"

    (Coran, L'ornement, XLIII, 85)

     


       

     

    IMGP2056

     

     
    Notre Père qui es aux Cieux !


    Que ton saint Nom soit révéré,

    Et que survienne ton Règne !

     

    Que  ta volonté s'accomplisse

     

    Sur la Terre tout comme au Ciel !

     

    (cf. Évangile Matthieu 6,9-10)

     

     

     

    Commentaires sur la prière

     

    IMGP2302

     

    Tableau dans l'église de Thizay (France)

     

     

    "Du fond de l'abîme je t'invoque, ô Éternel !

    Seigneur, écoute ma voix !

    Que tes oreilles soient attentives à la voix de mes supplications !

    Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister ?

    Mais le pardon se trouve auprès de toi, afin qu'on te craigne.

    J'espère en l'Éternel, mon âme espère,

    et j'attends sa promesse. (Psaumes 130, 1-5)

     

    "Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et y renonce obtient miséricorde." (Proverbes 28, 9)

     

    "Il n'est donc rien de plus efficace auprés de Dieu que la prière (..) il s'agit donc de vous apprendre à bien user du moyen de salut le plus puissant ; il s'agit de vous faire connaistre le secret inestimable & l'art tout divin de toucher le coeur de Dieu, & de faire descendre sur nous les plus précieux trésors de sa grace. Pour recevoir ce don de la prière, employons la prière elle-même (..)

    (..) C'est surtout de la nature des choses qu'on demande à Dieu, que dépend l'essence de la prière, et par conséquent son mérite, son efficace, sa vertu."

    (Sermons du pere Bourdalouë de la Compagnie de Jésus. pour le Caresme. Tome premier. Seconde édition. — pour le jeudy de la premiére semaine. sur la prière — p. 273.275. Lyon, DCCVIII.)

     

     

    IMGP2532

     

     

    "Ainsi nous prions comme ce malheureux Antiochus, dont la priere interessée ne put trouver grace devant Dieu ; (..) il prioit (..) et l'on ne peut douter qu'il priast (priât) avec toute l'ardeur possible ; mais il prioit en mondain, (..) car il ne demandoit pas à Dieu ni l'esprit de penitence, ni le don de pieté, ni le respect des choses saintes qu'il avoit prophanées, mais une santé qu'il preferoit à tout le reste & dont il estoit (était) idolastre ; (..) & c'est pour cela que le sein de la misericorde luy estoit fermé, (..) Voilà comment nous prions ; mais en vain, puisque le Fils de Dieu n'a jamais prétendu se faire garant de telles prieres (..).

     

    (..) ce n'est donc pas, chrestiens, qu'on ne puisse absolument demander à Dieu les biens temporels (..) demandons-les aprés avoir demandé d'abord & sur toute chose les biens spirituels ; demandons la benediction de Jacob & non celle d'Esaü." (Ibid, p. 285.288)

     

     

    IMGP3114

     

    Tableau dans la cathédrale de Cordoue (Andalousie, Espagne)

     

     

    "(..) quelle est cette regle divine, selon laquelle le Fils de Dieu nous a ordonné de prier ?

    La voicy : Cherchez, nous dit-il, avant toutes choses le Royaume de Dieu et sa justice, et rien ne vous manquera.

    Demandez au Pere celeste la sanctification de son nom, l'avénement de son regne, l'accomplissement de sa volonté (..) et alors je vous seconderai. (..)

     (Cf. Louis Bourdaloue, Sermons du pere Bourdalouë, de la Compagnie de Jésus, pour le caresme ; Tome premier. seconde édition — pour le jeudy de la premiére semaine. sur la priere — p. 287 -288, Lyon, MDCCVIII. Avec privilege du Roi (1708)

     

     

    IMGP2883

     

     

    "(..) je sais qu'outre la manière commune de prier (l'oraison commune ordinaire), en méditant la Loi de Dieu, en contemplant ses mystères, en se remplissant de sa crainte, en s'excitant à son amour, en le remerciant de ses grâces et son secours, qui est le genre d'oraison que pratiquoit David, et que les Saints, à son exemple, ont de tout temps pratiqué, il n'y en a un autre différent de celui-ci, où Dieu, par des impressions fortes, prévenant l'âme, en s'en rendant le maître, l'élève au-dessus d'elle-même (..)

    (..) sous le nom d'oraison extraordinaire (l'oraison particulière et extraordinaire) (..).

    Je veux, pour votre construction et pour votre édification, vous en faire connaître les abus ; et par là, encore une fois, j'en suppose donc pour les âmes prudentes et éclairées le bon usage possible. Je ne prétends pas même vous en faire voir les abus grossiers, tels que sont ceux qui, de nos jours, ont éclaté à la honte de la religion, et qui ont scandalisé toute l'Église. L'Église, animée d'un saint zèle, a pris soin elle-même de nous donner toute l'horreur que nous en devons avoir ; et après ce qu'elle a fait, en vain voudrois-je y rien ajouter, persuadé d'ailleurs, comme je le suis, que votre piété n'a nul besoin de ce remède.

    Je parle d'abus moins scandaleux, mais toujours très pernicieux dans leurs conséquences, et d'autant plus à craindre qu'ils sont plus ordinaires, et qu'on les craint moins. Je parle de ces abus, où nous voyons tomber tant d'âmes chrétiennes, qui, abandonnant la voie de l'humilité et de la simplicité, se laissent emporter à suivre des voies plus hautes en apparence, mais fausses et trompeuses."(..)

     

    Malheur que l'illustre Thérèse (Thérèse d'Avila) déplorait autrefois devant Dieu ; et si nous pouvons dire que Dieu l'avoit suscitée pour nous apprendre à nous en préserver, puisqu'il nous a donné dans sa personne l'idée de la plus sage et de la plus solide conduite.

     

    (..) Car j'appelle oraison chimérique, celle dont l'Évangile ne nous parle point, et que Jésus-Christ ni saint Paul ne nous ont jamais enseignée : n'étant ni vraisemblable ni possible que, dans le dessein qu'il ont eu de nous apprendre toute perfection, ils nous eussent laissés dans une ignorance profonde de ce qui devoit, en matière d'oraison, être le plus haut degré de la perfection même."

    (Cf. Louis Bourdaloue, Sermons du pere Bourdaloüe, Tome second. pour le cinquième dimanche après Pasques (Pâques), sur la prière, p.164-165.167. Lyon, chez Anisson & et Posuel. MDCCXVI. avec privilege du Roi (1716) )

    Les extraits reproduits ci-dessus ont été traduits du texte original en langue françoise.

     

    IMGP2263.JPG

     

    Vitrail représentant la bergère Solange dans l'église de Ste-Solange (France)

    IMGP3224-crop

    Vitrail dans l'église Ste-Catherine à Valence (Espagne)

     

     

    "(..) Dieu n'est pas le dissipateur, mais le dispensateur de ses grâces ; et par conséquent il n'écoute pas sans distinction toute prière, mais une prière animée par la foi, une prière sanctifiée par l'humilité, une prière soutenue par la persévérance, une prière non des lèvres et de la bouche seulement, mais de l'esprit et du coeur : tout cela est incontestable, et tout cela est raisonnable.

    (..) Voilà, homme du monde, ce qui vous condamnera un jour : jugez-vous et écoutez-moi ! Vous êtes trop faible pour surmonter la passion qui vous domine et pour résister à la tentation et à l'habitude du honteux péché dont vous vous êtes fait esclave : je le sais et j'en gemis pour vous. Mais avez-vous bonne grâce de vous en prendre à votre faiblesse, tandis qu'il vous est aisé de pratiquer ce qui vous rendrait fort et invincible si vous vouliez y recourir ? Or tel est la vertu de la prière.

    (..) vous êtes faible à l'excès ; mais vous ne l'êtes que parce que malheureusement vous quittez l'exercice de la prière ; car dans le dessein de Dieu, c'était la prière qui devait vous fortifier, qui devait vous fournir des armes, qui devait vous servir de bouclier pour repousser les attaques du démon.

     

    (..) Il s'ensuit que le plus grand de tous les désordres, et en même temps de tous les malheurs, où puisse tomber l'homme chrétien, c'est d'abandonner la prière : pourquoi ? parce qu'abandonner la priere, c'est renoncer au plus essentiel et au plus irréparable de tous les moyens du salut. La prière est la dernière ressource qui nous reste : la quitter donc, c'est s'ôter à soi-même toute ressource. Tel est néanmoins le désordre du siècle.

    (Cf. Louis Bourdaloue, Sermons du pere Bourdaloüe, pour les dimanches. Tome second — pour le cinquiéme dimanche aprés pâques : sur la priere — p. 140.151-152.155, Lyon, MDDXVI. Avec privilege du roi (1716)

    Les extraits reproduits ci-dessus ont été traduits du texte original en langue françoise.

     

     

    IMGP1737

     

    Le Mont Sion de la ville sainte de Jérusalem

     

     

    Article rédigé par Pascal Bourdaloue


    votre commentaire
  •                                                                                                                                                                                                       

      

         Pour la connaissance de la vérité... 

     

     

    IMGP2591

     

     

    Magnifié et sanctifié soit le grand Nom

      dans le monde qu'il a créé selon sa volonté

    et puisse-t-il établir son Royaume.

        (Qaddich « sanctification » 1-3)

     

             

    IMGP2562

     

     

    Loue et exalte ton Seigneur, confie-toi en Lui (..)  — "  

                   (Alcoran,(traduction Du Ryer) XXV chapitre "L'Alcoran")

     

     

    IMGP2560

     

                

     

    ...À ceux qui cherchent la vérité...

     

     
        

     

    IMGP2056

     

                     
    Notre Père qui es aux Cieux !

                                                                                   
      Que ton saint Nom soit révéré,                                                                                                     

    Et que survienne ton Règne  !

     

    Que  ta volonté s'accomplisse 

     

    IMGP1657.JPG

     

    Sur la Terre tout comme au Ciel !

     

    (cf. Évangile Matthieu 6,9-10)

     

      

     

    IMGP3013

     

     

     

       ...À ceux qui veulent s'immerger dans la Parole de la véritable lumière...

     

     

     

    IMGP3035

     

     

           Prenez donc garde que personne ne fasse de vous sa proie par une vaine tromperie. 

     

     

     

    IMGP3033

     

     

         ...et pour rendre témoignage à la vérité.

     

     

    Bienvenue et paix sur le blog de "la-véritable-lumière", une aide impartiale, une petite lampe destinée à éclairer ceux qui cherchent la vérité.

    Je vous souhaite une bonne lecture des articles écrits en toute neutralité.

     

     

    Pascal Bourdaloue 

     

     

     

      

    Avertissement au lecteur

    Ce blog est une copie partielle (les articles peuvent donc être très incomplets) d'une partie des articles originaux qui ont été publiés par Pascal Bourdaloue sur "Overblog" dont le lien est le suivant :

      

     http://la-veritable-lumiere.over-blog.com/

     

     

    Albums de photographies : 14 (veuillez cliquer sur le lien ci-dessous)

    http://la-veritable-lumiere.over-blog.com/page-list/album

     

     

    Date de création du blog : 01 septembre 2014

    Mise à jour du blog : 21/11/2017

     

     

    Mes remerciements à la société Eklablog. 

     

    Pascal Bourdaloue, rédacteur du blog "la-veritable-lumiere.eklablog.fr"

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    "(..) l'Éternel, notre Dieu (1), est le seul Éternel.

    Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu (1), de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.

    Et ces commandements, que je te donne aujourd'hui, seront dans ton cœur."

    (Deutéronome 6,4-6)

    "«Je suis l'Éternel, c'est là mon nom.»" (Isaïe 42,8)
    (..) la loi sort de moi, et j'établis la justice pour être la lumière des peuples (Isaïe 51,4)

    (1) en hébreu אֱלֹהִים  (Élohims)

     

          IMGP2461

     

    Vitrail représentant Moïse (1) montrant les Tables de la Loi, dans l'église de Bergerac (France) 

     

    (1) en hébreu מֹשֶׁה (Moshè)

     

    "Certainement nous avons donné à Moïse le livre de la loi (..)"

    (L'Alcoran de Mahomet XXV L'Alcoran p.345)

    "Écoutez, car j'ai de grandes choses à dire,

    Et mes lèvres s'ouvrent pour enseigner ce qui est droit.

    Car ma bouche proclame la vérité, et mes lèvres ont en horreur du mensonge."

    Proverbes, 8,6-7)

     

    « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Éternel

    (Lévitique 19,18)

     

     

     

     

        IMGP2218  

     

                               Fragment d'un manuscrit de Qumrân

     

     

     

    "(..) l'Éternel, notre Dieu (1), est le seul Éternel.

    Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu (1), de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.

    Et ces commandements, que je te donne aujourd'hui, seront dans ton cœur."

    (Deutéronome 6,4-6)    

     

    (1) en hébreu אֱלֹהִים (Élohims) 

     

    IMGP2208.JPG

     

     

     

     

     

    "Ta Parole est un flambeau qui éclaire mes pas,

    une lumière sur mon sentier". (Psaumes 119,105

        
     

     

    Ainsi parle le Seigneur Dieu :

     

    Livres de la Torah

      Genèse

    1.1     "Dieu créa le ciel et la terre"

     

     

    IMGP2675

     

     

     

     

    IMGP2491

     

                Vitrail représentant Moïse montrant les Tables de la Loi, dans l'église d'Eymet (France)

     

     

     

    Exode                                                                                                Deutéronome

    20.1   "Alors Elohîms prononça                                       

              toutes ces paroles,en disant" :                           4.3  " (..) les dix paroles (..)"

     

    20.3  - «Tu n'auras pas d'autres dieux (..).                      5.7  Idem

    20.4 -  Tu ne te feras pas d'idole,                                5.8     ″

            -  ni rien qui ait la forme de

                 ce qui se trouve au ciel là-haut, (..).

    20.5     (..) car c'est moi, l'Éternel, ton Dieu (..)             5.9     ″

    20.7   -  Tu n'invoqueras pas (à tort)  le Nom                 5.11   ″

                 de l'Éternel, ton Elohîms (..).

    20.8   -  Souviens-toi du jour du Sabbat.                         5.12   ″

    20.9     (..) tu ne feras aucun ouvrage,

               ni toi, ni ton fils, ni ta fille (..)                                 5.14   ″

                                                                                                        

    IMGP2301                          Tableau  représentant Moïse dans l'église de Thizay (France)

                                         

    20.12  -  Honore ton père et ta mère.                              5.16   ″

    20.13  Tu ne commettras pas de meurtre.                  5.17   ″

    20.14  -  Ne commets aucun adultère.                            5.18   ″

    20.15  -  Et tu ne déroberas point.                                   5.19   ″

    20.16  -  Ne fais pas de faux témoignage.                     5.20  

    20.17  -  Et tu n'auras pas de visées                               5.21   ″

              sur la maison de ton prochain (..).»                           sur la femme de ton prochain (..)»

     

    IMGP2545

     

                    Peinture murale représentant Moïse dans l'église St-Jacques à Montauban

     

     

      Lévitique

    18.5     « Gardez mes lois, mes ordonnances (..)»

                                            

     

     

    IMGP2780

     

               Deutéronome, chapître 6,1-7 en hébreu et latin.

     

     

    Livres des Prophètes :

     

     

    IMGP2784 

     

    Extrait du livre d'Ιsaïe en hébreu avec traduction en latin. Biblia hebraica, Christophe Plantin, Anvers, MDLXXXIII (1584).

     

     

    Isaïe

    2.3      "Il nous enseignera ses voies,

              nous marcherons dans ses sentiers." 

    28.23  « Prêtez l'oreille, écoutez-moi !»

    30.18  "(..) car l'Éternel est un Dieu juste."

    30.21  « Voici le chemin, prenez-le !»

    42.5    "Ainsi parle le Tout-Puissant (..)"  (idem 46.22 ; 52.4 ; 65.13)

    42.12  "Qu'on rende gloire à l'Éternel !"

    44.24  "C'est moi l'Éternel, qui fait tout ;

                j'ai tendu les cieux, moi tout seul (..)"

    45.19   "(..) j'annonce ce qui est droit"

    45.21   "Il n'en est pas, excepté moi !"

    59.21   "(..) dès maintenant et à jamais"

    60.16   "(..) je suis l'Éternel, ton sauveur."

    63.16   "(..) Rédempteur (..) c'est là ton Nom."

     

    "Ainsi parle l'Éternel : « observez ce qui est droit, et pratiquez ce qui est juste ; car mon salut ne tardera pas à venir, et ma justice à se manifester. Heureux l'homme qui fait cela, et le fils de l'homme qui y demeure ferme, gardant le chabbat pour ne point le profaner, et veillant sur sa main, pour ne commettre aucun mal !»" (Isaïe 56,1-2)

     

    IMGP1781

     

                                  Un oasis dans les environs de la Vallée du Jourdain 

     

     

    Jérémie

    5.21    "Ils ont des yeux et ne voient point,

               des oreilles et n'entendent pas."

    5.28    « Ils battent le record du mal,

               ils ne respectent plus le droit (..)»

    5.29   « Ne dois-je pas sévir contre eux ?»  (idem 9,8)

    7.21   « Améliorez votre conduite (..)»        (idem 18,11 ; 26,13)

    9.6     "Il profère la tromperie"

    10.10   "Dieu vivant, le roi éternel"

    29.12   « Vous ferez des pèlerinages,

               vous m'adresserez vos prières

               et moi, je vous exaucerai

     

    IMGP2687

     

                    Jérémie  (Jeremias) 13,12-17 en espagnol.

     

     

    En 13,16 : " Ιechoua, Dios vuestro " = " l'Éternel, votre Dieu "

     

     

    IMGP3216

     

                                            Tableau dans la cathédrale de Valence (Espagne) 

     

     

    Ézéchiel  

    36.22   «(..) la sainteté de mon grand Nom (..)»

     

     

    Daniel

    3.33 "Son Règne est un règne éternel." (4.3) (idem 7.22)

     

     

    Joël

    3.21     "Le Seigneur fait de grandes choses."

    3.     "(..) tous ceux qui invoqueront le

                Nom du seigneur seront sauvés."

     

    Osée

    14.9    "(..) les chemins du Seigneur sont droits  (14.10)

                et les justes y marcheront, mais

              les rebelles y trébucheront."

     

    Michée

    5.14    "Avec colère, avec fureur,

               je tirerai vengeance des

               nations qui n'ont pas obéi."

    7.7     "Mais moi, je guette le Seigneur."

    7.18     "(..) Lui, il se plaît à faire grâce."

     

     

    Sophonie

    2.3       "(..) vous tous les humbles de la terre,

             qui observez ses ordonnances !"

     

    IMGP2674

     

     

    Livres des Hagiographes

     

     

     

     

    IMGP2783

     

                             Livre des Psaumes en Hébreu avec traduction en Latin.

     

     

    Psaumes

    25.18     "Et pardonne tous mes péchés.

                Garde mon âme et sauve-moi (..)"

    33.20    "Notre âme espère en l'Éternel"

     

     

    IMGP2442

     

     

                           Vitrail représentant le roi David dans la cathédrale St-Front à Périgueux (France)

     

     

    "J'avais mis en l'Éternel mon espérance, et il s'est incliné vers moi, et a écouté mes cris. Il m'a retiré de la fosse de destruction, du fond de la boue ; et il a dressé mes pieds sur le roc, il a affermi mes pas. Il a mis dans ma bouche un poème nouveau, une louange à notre Dieu ; beaucoup l'ont vu, et ont eu de la crainte, et ils se sont confiés en l'Éternel. Heureux l'homme qui place en l'Éternel sa confiance, et qui ne se tourne pas vers les hautains et les menteurs" (Psaumes 40,2-5)

     

    "Veuille me délivrer, ô Éternel ! Éternel, viens en hâte à mon secours !" (Psaumes 40, 14)

     

    "Alors je dis : voici, je viens avec le volume de l'acte écrit pour moi. Je veux faire ta volonté, Elohaï (mon Dieu) ! Et ta loi est au fond de mon cœur. J'annonce la justice dans la grande assemblée ; voici, je ne ferme pas mes lèvres, Éternel, tu le sais ! Je ne retiens pas dans mon cœur ta justice, je publie ta vérité et ton salut, je ne cache pas ta bonté et ta fidélité dans la grande assemblée." (Psaumes 40,8-11)

     

    IMGP2493

     

                  Vitrail représentant le roi David dans l'église Notre-Dame à Tonneins

     

     

     

     

     

    Livre de l'Alcoran

     

    L'Alcoran

    XXV  p. 347   "Loue et exalte ton Seigneur (..)

     

    (voir l'article spécifique : Sur le Coran. Sur l'Alcoran)

     

     IMGP3113

     

    Intérieur de la grande mosquée de Cordoue (Cordoba), Andalousie

     

     

    Commentaires sur la Parole de l'Éternel

     

     

    "Le semeur sème la parole. (..) D'autres reçoivent la semence parmi les épines ; ce sont ceux qui entendent la parole, mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l'invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse.

    D'autres reçoivent la semence dans la bonne terre ; ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit (..)" (év. Luc 4,14.18-20)

    "C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc." (év. Matthieu 7,24)

     

    Celui qui est de Dieu, entend la parole de Dieu.  

    " Sire, il n'est rien de plus efficace et de plus fort que la parole de Dieu (..) celle que Dieu produit au dehors, et qu'il fait entendre à ses créatures, soit qu'il la leur adresse immédiatement, ou qu'il se serve pour cela du ministère des hommes qui sont les organes et les interprètes. C'est cette parole que Salomon dans le livre de la Sagesse a appelée toute-puissance (..) Et en effet, à voir ce qu'elle a opéré, soit dans l'ordre de la nature ou dans celui de la grâce, rien ne lui convient mieux que le caractère de toute-puissance.

    (..) La parole de Dieu, dit saint Augustin, est la vraie manne, c'est-à-dire la nourriture spirituelle que Dieu nous a préparée, et qui doit être pour nos âmes, suivant le dessein de la providence, tout ce que la manne du désert était pour le corps."

    (Cf. Louis Bourdaloue, Sermons du pere Bourdalouë (de la Compagnie de Jésus), pour le caresme. Tome troisiéme. sermon pour le Dimanche de la cinquème semaine, — sur la parole de Dieu — , p. 1-2.13, Paris, chez Rigaud, Directeur de l'Imprimerie Royale. MDCCVII. avec privilege du Roy (1707)

    N.B. Les extraits reproduits ci-dessus sont traduits du texte original en langue françoise.

    (..) Nous commettons mille abus dans l'usage de la parole de Dieu : mais l'abus capital est que nous ne faisons pas le discernement nécessaire de cette adorable parole ; c'est-à-dire, que nous ne l'écoutons pas comme parole de Dieu, mais comme parole des hommes ; et voilà ce que j'appelle un désordre ; 1. désordre par rapport à Dieu ; 2. désordre par rapport à nous-mêmes. (..)

    1. (..) je dis que vous profanez la parole de Dieu, quand vous ne savez pas la discerner de la parole de l'homme. Écoutez pour cela saint Augustin.

    2. (..) c'est qu'en abusant de la parole de Dieu, et en la profanant, nous nous la rendons inutile. La parole de Dieu reçue comme parole d'homme, ne peut produire que des effets proportionnés à la vertu de la parole de l'homme. Or la parole de l'homme n'est d'elle même pour le salut qu'un vain instrument.

     

    (..) la parole de Dieu a toujours son effet : ou effet de miséricorde, ou effet de justice.

    (Ibid, Table et abrégé des sermons, p.445-446.448)

     

    IMGP2672

     

    (..) La parole de Dieu nous est souvent inutile, parce qu'on ne la reçoit pas comme parole de Dieu.

    (..) Or rien n'est plus faible que la parole de l'homme. (..) Ne nous étonnons donc point de ce que la parole de Dieu nous profite si peu : c'est qu'on ne l'entend que comme parole des hommes. C'est-à-dire, qu'on l'entend, 1. par coutume et pour une espèce de passe-temps,

    2. par un esprit de malignité et de censure, 3. par une curiosité vaine et toute humaine.

     

    Dès que, par notre faute, la parole de Dieu nous est inutile, elle devient le sujet de notre condamnation devant Dieu.

    Car se rendre inutile une parole si efficace par elle-même, 1. c'est un péché ; 2. c'est s'ôter, par ce péché particulier, toute excuse dans tous les autres péchés.

    C'est un péché, parce que la parole de Dieu est un moyen de salut, et un des premiers moyens.

     

    (..) la parole de Dieu est un moyen pour nous instruire et pour nous fortifier."

     

    (Cf. Louis Bourdaloue , Sermons du pere Bourdalouë, pour les dimanches. tome premier , sermon pour le dimanche de la Sexagésime — sur la Parole de Dieu — table et abrégé des sermons, p. 584-585, Paris, aux dépens de Rigaud, Directeur de l'Imprimerie Royale. MDCCXVI. avec privilege du Roy (1716) )

    N.B. Les extraits reproduits ci-dessus sont traduits du texte original en langue françoise.

     

     

    Que la parole de l'Éternel s'accomplisse ! 

     

     

    Article rédigé par Pascal Bourdaloue

     

        IMGP3162


    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Soyons fidèles à la Parole de l'Éternel !

     

     

       

    IMGP2537

     

    "Ainsi parle l'Éternel :

    « observez ce qui est droit, et pratiquez ce qui est juste ; car mon salut ne tardera pas à venir, et ma justice se manifester.

    Le Seigneur, l'Éternel, parle, Lui qui a rassemblé les exilés d'Israël : je réunirai d'autres peuples à lui, aux siens déjà rassemblés»." (Isaïe 56, 1 ; 8)

     

    "Ainsi parle l'Éternel :

    « Placez-vous sur les chemins, regardez, et demandez quels sont les anciens sentiers, quelle est la voie du bien ; marchez-y, et vous trouverez le repos de vos âmes !» Mais ils répondent : «nous ne la suivrons pas (nous ne marcheront pas) !» (Jérémie 6,16)

    Ne trébuchons donc pas pour nous retrouver hors des sentiers du Seigneur, sur un chemin non tracé par le Très-Haut, et de ce fait entraîner avec nous d'autres frères et sœurs dans nos propres égarements.

            
    Ne suivons pas les transgresseurs de la Loi, ceux qui cherchent à nous séduire par le mensonge !

     

    N'acceptons pas les traductions bibliques et coraniques (ou autres textes) effectuées en fonction des croyances ou de l'imagination fantaisiste, ainsi que les interprétations mensongères des versets des Écritures. Ne méditons pas la parole qui se trouve dans les écrits qui contiennent maintes contradictions et de nombreuses erreurs, car ils proviennent non de Dieu mais des hommes qui ont altéré ses paroles !  

     

     

    Dénonçons les dogmes et les rites jamais révélés par le Tout-Puissant, et ne soyons pas complices du Mal. Bien au contraire, détournons-nous du mal !

    En effet, pourquoi imposer des règles dont ‹Yechoua'› (Jésus de Nazareth) ou ‹Muhammad› (Mahomet) ne furent pas les Témoins ? Et de quel droit pourrait-on ajouter des lois (1) à celles de Celui qui a donné les dix commandements à Moïse ? Cessons d'offenser son saint Nom ! Et louons le Seigneur ! 

     

    (1) ou bien les modifier

     

    "Heureux l'homme qui place sa confiance en l'Éternel, et qui ne se tourne pas vers les hautains et les menteurs." (Psaumes 40,5)

     

     

    "Cependant mon peuple m'a oublié, il offre de l'encens à des idoles ; il a été conduit à chanceler dans ses voies, à quitter les anciens sentiers, pour suivre des sentiers, des sentiers non frayés" (Jérémie 18,15)

     "Car c'est un peuple rebelle, ce sont des fils déloyaux, des enfants qui refusent d'entendre l'enseignement du Seigneur, qui disent (...) Ne nous révélez pas des vérités, dites-nous des choses flatteuses, prophétisez des chimères ! Détournez-vous du chemin, écartez-vous du sentier (..) !" (Isaïe 30,9-11) 

     

    L'exemple des prophètes, ces hommes inspirés d'Elohîms -et Jésus-Christ (Yéchou’a bèn Yosséf) lui-même en témoigne, la fidélité à la Parole du Très-Haut doit souvent passer, pour que puisse s'exprimer et éclater la vérité, par la contestation, le refus, allant jusqu'à s'éloigner des chemins tortueux empruntés par le plus grand nombre, pour s'opposer à ceux qui se sont engagés dans l'iniquité, l'injustice, qui se complaisent dans l'idolâtrie et veulent occulter les véritables commandements de l'Éternel.

     

    Puissions-nous donc réveiller nos consciences, pour être fidèles à la Parole de la Lumière qui est la véritable lumière, celle qui vient du Miséricordieux, le Très-haut !   
     

    Écoutons la vraie Parole et uniquement cette parole véritable.

    Ne nous laissons pas abuser par ceux qui ont abandonné la loi de l'Éternel, car ils ne marchent pas selon selon ses ordonnances, violent ses préceptes et n'observent pas ses commandements. Ceux-là même qui rejettent la loi de l'Éternel, méprisent la véritable parole, et se livrent à des espérances trompeuses. 

    Oui, quittons les ténèbres pour aller vers la Lumière qui est  la seule route droite et la Vérité !

     

    "Mettez en pratique la Parole et ne vous bornez pas à l'écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements." (épître Jacques 1,22)

     Marchons dans la Lumière !

    Afin que s'accomplisse ce que le prophète a annoncé : "Il nous enseignera ses voies, nous marcherons dans ses sentiers." (Isaïe 2,3)                

    "Quiconque marche dans l'obscurité et manque de lumière, qu'il se confie dans le Nom de l'Éternel, et qu'il s'appuie sur son Dieu !" (Isaïe 50,10)

     

    Marchons dans les voies de l'Éternel, dans sa vérité,

    et observons ses commandements !

     

     

    Afin que s'accomplisse la parole du prophète : "Venez, et marchons à la lumière du Seigneur !" (Isaïe 2, 5)    

     

    IMGP3119

     

     

     

    "Ta Parole est un flambeau qui éclaire mes pas, une lumière sur mon sentier." (Cf. Psaumes 119,105)

     Puissions-nous être guidés par la lumière de l'Éternel !

     Que sa lumière nous éclaire et que sa volonté s'accomplisse ! 

     

     

    Article rédigé par Pascal Bourdaloue

     

    IMGP0548 

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     
    IMGP1697
     
    « Voici le chemin, marchez-y (Isaïe 30,21)
     
    IMGP3045
     
     
    "Car c'est un peuple rebelle, ce sont des fils déloyaux, des enfants qui refusent d'entendre l'enseignement de l'Éternel, qui disent : (...) Détournez-vous du chemin, écartez-vous du sentier, éloignez de notre présence le Saint d'Israël" (Isaïe 30,9-11)
     
    IMGP1709


    "Ne suivez pas les chemins qui vous éloigneraient du chemin de Dieu" (Coran VI, 153 Les Bestiaux [Al-An'am]) 
     
       IMGP3052  
       
     
    Sur ton chemin...vers le Chemin...
     
     
    En chemin, tu trouveras plusieurs fontaines.
    Commence par boire à la source de la patience !
    Le silence est un baume à qui connaît la patience.
    Le silence est un muet langage.
    Quiconque comprendra ceci sera éclairé pour toujours !
     
     
     
    IMGP1093
     
     
           
    "Vous puiserez avec allégresse les eaux de cette source salutaire." (Isaïe 12,3)
     
    IMGP2585
           
    En second lieu, bois à la fontaine de l'abandon !
    jusqu'à ce que tu perçoives comme un gazouillis
    au plus profond de ton être ; ce sera le plus léger des gazouillements,
    plus doux encore que celui de l'oisillon qui vient de naître.
    C'est le plus harmonieux des murmures !
    Il peut t'enseigner ce que mille livres ne pourraient t'apprendre !
    C'est un petit ruisseau qui s'écoulera en toi ;
    son eau porte en elle la couleur de l'Amour,
    et sa force est supérieure à la plus puissante des cascades !
    Et ta confiance grandira...
         
         
           
     
         
     
    IMGP0052
          
    Dans le chemin...
     
    Puis, en poursuivant ta route, tu trouveras la plus pure des eaux .
    Tu seras parvenu à la fontaine de la délivrance !
    En boire une seule goutte suffira à te combler de joie !
    Désormais tu auras toujours soif de vérité...
     
     IMGP3007      
     
    Pour te remercier de ta persévérance,
    Celui qui est la Vie te permettra de boire
    éternellement à la fontaine de la connaissance !
    Et il te seras donné de découvrir le secret des mystères communicables.
     
          IMGP1211     
         
     
    "Tu seras comme un jardin bien arrosé, comme une
      source dont les eaux ne tarissent point." (Isaïe 88,11
     
          
               
    IMGP3003 
         
    "Tes oreilles entendront derrière toi une voix qui dira :  voici le chemin, marchez-y !" (Isaïe 30, 21
     
          
    Bon chemin dans la voie du bien !
     
          
     
    Article rédigé par Pascal Bourdaloue
     
         
     
     
     

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires